Une semaine ...

En Provence

Emplacement PMR du TGV

Lundi 13 mai 2019, trois heures quarante cinq du matin, c’est l’heure à laquelle mon réveil retenti bien que je me sois réveillée peu avant. Je traine au lit jusqu’à ce que ce dernier ne retenti. L’excitation est ta son comble. Je me prépare ! 

A cinq heures, le taxi m’attends devant chez moi. Direction Paris Gare de Lyon, le fauteuil I Go de Pride dans le coffre avec ma valise. Arrivée à la gare je déplie le fauteuil, on installe mes affaires dessus. De la main gauche je prends les commandes et de la mains droite je tire la valise 

Une demi heure après avoir quitté mon domicile, je me présente à l’accueil du service Accès Plus. Enfin je prends place salle basse à l’espace PMR.

Accompagnée de l’iGo j’ai arpenté Fontaine de Vaucluse, la Basilique Notre Dame de la Garde et le Vieux-Port de Marseille. Je logeais à Ensuès-la-Redonne près de Martigues. Mon accompagnatrice ayant des difficultés pour porter le fauteuil suite à une chute auparavant nous nous faisions aider par de très gentilles personnes pour sortir ou y mettre le fauteuil roulant. Une fois à la maison nous sortions que les batteries, que nous avions retiré du fauteuil roulant en le pilant pour le mettre dans le coffre pour les charger une par une. Le lendemain arrivée sur le lieu de la sortie nous les remettions après que quelqu’un nous ait aidé à sortir le fauteuil. J’ai eu de la chance nous trouvions toujours quelqu’un rapidement. 

Au retour, le vendredi 17 mai 2019 je reprends le train à dix-sept heures vingt, je reprends place en salle basse à l’espace PMR après une semaine bien remplie. Jusqu’en Gare d’Avignon TGV tout va bien. Peu après, nous apprenons que notre TGV est retardé de plus d’une heure suite à un incident voyageur. A l’heure où j’écris ses lignes nous sommes à l’arrêt en pleine voie. A dix-neuf heures sept après une dizaine de minutes arrêté en pleine voie nous repartons lentement par les voies classiques. Ce qui est donc la raison de ce retard difficile à rattraper. On s’arrête une nouvelle fois pour une escale technique vers dix-neuf heures vingt avant de repartir tout doucement cinq minutes plus tard. Nous arriverons finalement à Paris – Gare de Lyon à vingt trois heures. Je me suis donc couchée à une heure du matin.

Je remercie infiniment la société de matériel médical Co.comed qui m’a fourni le fauteuil.

Author

contact@pooniam.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *