Une journée à ...

Nancy

Après un bref passage par Nancy en juillet 2017 et par son Office du Tourisme labellisé « Tourisme & Handicap », j’avais envie de découvrir cette ville. Je n’en avais pourtant pas eu l’occasion au grés de mes voyages en 3 ans. Une rencontre inattendu dans un contexte tout autre en fin 2019, m’en donne enfin l’occasion. Malgré les conditions sanitaires que nous rencontrons depuis le début de l’année 2020.

L ‘aventure commence quelques jours avant le voyage, le mercredi 26 août 2020. Ce soir là je me rends sur le site de la SNCF comme j’en ai l’habitude de procéder pour réserver mes billets lorsque je voyage. Je choisi pour la première fois d’utiliser OuiGo. Je réserve donc mes billets via la plateforme Oui.SNCF. A ce moment là pour moi tout est bon, je procède à la réservation de la prestation d’assistance Accès Plus. Je communique donc mes informations personnelles dont le télé-conseillé a besoin et les références de ma réservation. J’apprends donc que je n’ai pas acheté les bons billets pour avoir la place dédié au fauteuil roulant dans les trains OuiGO. Il me faudra donc appeler le service Ouigo le lendemain matin pour changer mes billets. Jeudi, matin j’appelle la plate-forme OuiGO. Le télé-conseillé qui prend mon appel annule donc mes billets réservés la veille, puis me guide sur la plate-forme pour réserver les billets adéquats. Les billets réservés je rappelle donc le service Accès Plus pour la prestation d’assistance, la téléconseillère prend le temps de vérifier mes billets OuiGO, tout est bon elle peut donc lancer la procédure et la coupler avec ma réservation de TER aillant une correspondance à Metz, pour me rendre à Nancy.

Lundi 31 août 2020, il est cinq heures, Paris s’éveille et mon réveil retenti. Comme pour chaque excursion comme celle-ci, je ne traîne pas. Je me prépare, bois un café puis je charge mon fauteuil roulant avec tous les sacs que je prévois de prendre. A sept heures moins dix, je quitte mon domicile parisien en bus pour rejoindre la Gare de l’Est.

Arrivée volontairement très à l’avance Gare de l’Est, je me rends au local Accès Plus pour m’enregistrer en vue de prendre le train. Il est alors que sept heures trente. Il me donne le numéro de la voie par laquelle mon OuiGO partira. Il ne sera prêt qu’à huit heures dix pour un départ à huit heures et trente-neuf minutes. Je patiente. A l’heure dite, l’agent m’a rejoint et m’installe dans le OuiGo qui me conduit à Metz. Le train part et arrive à l’heure à Metz. Une fois sur Metz, un autre agent me prend en charge me conduit de la voie 4 à la voie 2 juste en face afin de prendre une demi heure plus tard le TER Grand Est à destination de Nancy.

Arrivée à Nancy, Sandrine et Frédéric sont sur le quais, et attendent mon arrivée. Fred nous quitte, il avait un programme chargé. Sandrine et moi nous sortons toutes les deux de la gare pour nous dirigées vers la célèbre Place Stanislas ou se situe bons nombre d’édifices de la ville comme l’Hôtel de Ville et l’Office du Tourisme.

Une fois sur la Place nous arrivons devant l’Office du Tourisme, qui le lundi n’ouvre que l’après-midi. Nous décidons alors de contourner la place et d’aller se promener dans le joli Jardin de la Pépinière. Sandrine et moi s’y posons un moment, je prends le temps de faire mes premières photos.

Il est midi et quart lorsque nous le quittons pour aller déjeuner. Sandrine, n’avait jamais eu l’occasion d’aller au Subway. C’était pour moi l’occasion de le lui faire découvrir. Le repars terminé nous sommes retournées Place Stanislas pour rencontrer à l’Office du Tourisme Florence DOSSMANN, que j’avais au préalable prévenue de ma venue ce lundi 31 août 2020. Nous avons discuté quelques minutes puis elle nous a remis un City Pass pour que Sandrine et moi puissions visiter les lieux touristiques et accessibles. Elle nous remet également des audio-guides et deux documents : un plan et la liste des lieux labellisés « Tourisme et handicap ». Tout cela en poche et après avoir laissé quelques affaires à l’Office du Tourisme sur la proposition de Florence DOSSMANN, Sandrine et moi partons à la découverte du vieux Nancy accessible.

Sandrine et moi, retraversons la Place Stanislas pour rejoindre la Place de la Carrière à laquelle la Statue de Stanislas fait face. Nous continuons notre chemin et empruntons la Grande Rue, que nous longeons lentement pour découvrir le Palais Ducal tout en écoutant l’audio-guide. Arrivée Porte de la Griffe, nous la franchissons. En suite nous continuons sur la rue Frère Henry ou se situe le Square Bichat qui est malheureusement pas accessible aux personnes en fauteuil roulant. la visite du vieux Nancy se termine pour moi ici.

Nous reprenons alors la Grande Rue en prenant le temps cette fois de faire quelques photos du Palais Ducal. Revenons sur nos pas dans le but de retourner à l’Office du Tourisme nous retraversons dans le sens inverse la Place de la Carrière puis la Place Stanislas. C’est à ce moment là que je prends la photo de la statue de Stanislas. Au même moment, Frédéric nous a rejoint et patiente le temps que Sandrine et moi ramenions les audio-guides à Office du Tourisme et que l’on y récupère les affaires que Sandrine et moi y avions laissé.

Nous nous installons un petit moment au Café du Commerce avant de rejoindre la gare pour que je reprenne le OuiGo pour Paris. Ainsi se terminait ma journée à Nancy.

Nous craignons Sandrine et moi qu’il pleuve, mais par chance il n’a pas plu. Pour les photos, que j’ai réalisé en argentique avec des pellicules en noir et blanc, je vous donne rendez-vous prochainement sur mon blog secondaire.

Cet article a été réalisé avec le soutien de l’Office du Tourisme de Nancy, sans qui cette visite n’aurait pas pu avoir lieu. Je remercie tout particulièrement Florence Dossmann et son collègue Vincent. Merci à Sandrine de m’avoir accompagnée tout au long de cette superbe journée. Merci Frédéric aussi sans qui Sandrine ne m’aurait pas accompagné.


Auteur

contact@pooniam.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marseille

16 octobre 2019